Kit autonomie forestière électrique

Si comme moi vous faîtes votre propre bois, vous serez peut-être intéressé par ce « kit forestier ». Il suppose que vous ayez des panneaux solaire car il est tout électrique, et l’idée est fonctionner (le plus possible) hors réseau, en autonomie donc.

Du coup vous n’allez pas abattre des forêts entière avec, on est d’accord. L’intérêt ici c’est que ce kit fonctionne qu’il y ai de l’essence à portée de main ou pas. Il émet moins de CO2 (du moins sur le lieu d’utilisation, il faudrait vérifier en terme d’énergie grise). Pour une cabane ou une petite maison bien isolée ça devrait suffire.

J’ai choisis les outils de la game « greenwork tools » que j’utilises depuis plusieurs mois et dont je suis content. J’ai pris ces outils car, du moins à l’époque ou j’avais regardé, greenworks étaient les seuls à proposer une tronçonneuse 40cm, qui en plus existe en version filaire (pour économiser les batteries en finissant de tronçonner à la maison). Les pièces étant interchangeables.

L’avantage c’est qu’on peut utiliser les même batteries pour tous les outils. Il existe d’autres gammes possible bien sûr, mais l’ensemble que je vous proposes est cohérent.

  • L’outil de départ, c’est bien sûr la tronçonneuse. Auquel il faut rajouter les outils de protection, casque (du coup la protection des oreilles est inutile avec les outils électriques, mais, il vaut mieux avoir un casque qui fait les deux si jamais vous manipulez des outils thermiques), gants et combinaison anti-coupure et l’affûteuse ainsi qu’une chaîne de remplacement et de l’huile.
  • Ensuite il faut de quoi accéder au bois, d’ou la débroussailleuse, et l’élagueuse qui permet de couper les branches et de prendre moins de risque quand on coupe le tronc.  La débroussailleuse peut faire aussi coupe bordure, mais attention à prendre des fils biodégradable sinon (et c’est un vrai problème) vous allez saturer votre forêt ou jardin de micro-plastiques (déjà qu’il y en a suffisamment qui tombent du ciel !)
  • Pour les plus experts il est possible de se faire un kit « escalade » à base de matériel de spéléo pour monter dans les arbres et les ébrancher de haut en bas. Avec un baudrier, deux pieds ascenseur gauche et droit (bien plus pratique que la méthode classique avec un pied et une main). Attention à ne pas prendre de la corde d’escalade qui est plus élastique que celle de spéléo mais qui n’est pas faite pour monter du coup.
  • Il faut un palan (ou tirefort) pour tirer l’arbre dans le bon sens si éventuellement sa chute pose problème
  • La brouette électrique pour ramener le bois. On est d’accord ça ne remplace pas un bon vieux chenillard thermique, mais l’idée ici c’est qu’une fois qu’on a des batteries (certes elles ont une durée de vie limitée, mais la technologie s’améliore) on est autonome, plus besoin de dépendre du pétrole. Je dois préciser que la brouette greenwork tools à un gros défaut, elle n’a pas de frein. Pour ma part, je ne l’ai pas achetée car je me suis bricolé ma propre brouette électrique à base d’une roue électrique achetée sur AliExpress qui fonctionne en 48V avec la batterie de mon vélo électrique. Il y a d’autres brouettes sur amazon que je trouve meilleures, je ferais une revue plus tard. Mais la brouette que je vous proposes dans ce kit fonctionne avec les même batteries que les autres outils.
  • J’ai rajouté un fendoir électrique que personnellement je trouve très pratique car je n’ai pas d’endroit ou utiliser un merlin classique (qui fait très bien le job sinon). 

(si vous n’avez pas accès au widget, voici l’équivalent en liste amazon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *